0

Votre panier



TOTAL HT
TOTAL TTC
fr en
Si j’avais imaginé, en 1871, que mon école de commerce soufflerait un jour ses 150 bougies…
Si j’avais imaginé qu’elle influerait sur la vie de milliers de femmes et d’hommes…
Si j’avais imaginé qu’elle deviendrait symbole d’audace, d’innovation et d’excellence…
Si j’avais imaginé l’EM Normandie en 2021… je l’aurais rêvée comme elle est : une Grande École authentique, visionnaire et fière de ses racines.

Entre nous...

De nombreux évènements surviennent en 150 ans et cela est d’autant plus vrai lorsqu’on s’appelle EM Normandie. Plutôt que de vous les livrer tous en même temps, je préférais vous les partager régulièrement… comme un rendez-vous que l’on attendrait pour en découvrir, chaque fois un peu plus, sur une personnalité intrigante, inspirante, étonnante.

1870

1871

Il était une fois l’ESC Le Havre…
L’ESC Le Havre est l’une des premières écoles de commerce de Province à voir le jour. Quelle fierté ! J’ai pensé cette école avec mon frère, Jacques. Une évidence pour nous : le commerce de coton occupe une place centrale, nous allons donc former des négociants et des marchands de coton.

1890

1890

Première reconnaissance par l’État

1890 marque une grande étape pour l’ESC Le Havre : sa reconnaissance par l’État !
Je me souviens de ce mélange d’excitation et de stress, de cette émotion si particulière qui nous saisit avant que tombe le verdict.
Ce précieux sésame atteste de l’excellence pédagogique de notre formation et renforce notre crédibilité face aux écoles d’ingénieurs et universités. Qui plus est, nous bénéficions dorénavant de financements de l’État pour le fonctionnement de notre belle institution. En contrepartie, nous devons nous conformer à un certain nombre d’usages et notamment celui de passer d’un statut privé à un statut semi-privé avec un rattachement à la Chambre de Commerce et d’Industrie du Havre. Un nouveau chapitre s’ouvre…

1902

Le début de la diversité…

Nous instaurons un concours d’entrée : 45 places sont ouvertes pour cette première saison. 33 candidats se présentent. Nous aurions aimé faire un « carton plein » mais nous sommes heureux car c’est le début de la diversité. Un sujet qui nous est cher, une bataille que nous ne cesserons jamais de mener tant nous sommes sûrs que la diversité est une source de richesse… et que l’égalité des chances doit être un droit fondamental. Nous touchons déjà cet idéal du doigt en intégrant des étudiants issus de toutes les classes sociales, venus de toute la France… et du monde entier.

1920

1920

Les rangs se féminisent
Lorsque nous créons l’ESC Le Havre en 1871 avec mon frère Jacques, notre objectif est clair. Nous voulons former de brillants commerçants, des citoyens responsables, qui auraient envie d’apprendre, d’entreprendre tout au long de leur vie… Mais une dimension capitale à mes yeux est sous-jacente : nous voulons former des hommes, certes, mais aussi des femmes. Il faut dire qu’en épousant Julie, une féministe engagée, Présidente du Conseil National des Femmes Françaises, j’ai aussi épousé ses combats. J’ai milité, à ses côtés, pour l’extension du droit de vote aux femmes. J’ai participé à la constitution d’un groupe des droits de la femme au Parlement en 1917. Et j’ai bien sûr aussi œuvré pour que l’ESC Le Havre devienne le terrain de réalisation de tous les talents, en toute équité.

1930

1937

À quoi ressemble le concours d’entrée à l’ESC Le Havre ?
Composition française, géographie, arithmétique appliquée, algèbre : nos candidats doivent savoir manier la langue et les chiffres… Leur esprit critique est aussi largement sollicité. Et si vous vous mettiez vous-même dans la peau d’un candidat ?

1940

1947

La grande époque de l’ESCAE
1947 signe une double victoire : l’ESC Le Havre rejoint le nouveau réseau des Écoles Supérieures de Commerce et d’Administration des Entreprises (ESCAE) mis en place sous l’impulsion de l’État et notre programme est visé par le Ministère de l’Éducation Nationale. Ces reconnaissances attestent de notre excellence pédagogique et renforcent notre crédibilité face aux écoles d’ingénieurs et universités.

1970

1977

Création de l'IPER
Nous créons l’Institut Portuaire d’Enseignement et de Recherche  - l'IPER pour les publics avertis - avec le soutien de la CCI du Havre (CCI Seine Estuaire), le Grand Port Maritime du Havre (HAROPA – Port du Havre) et l’Ecole des Ponts et Chaussées. Notre ambition : former des professionnels des secteurs maritime, portuaire et logistique du monde entier.

1980

1982

Bienvenue à l’ESC Normandie
Un nouveau chapitre s’ouvre dans le développement de notre belle École avec la constitution du groupe ESC Normandie, en 1982, par les CCI de Caen et du Havre. Il réunit l’ESC Le Havre, une nouvelle spécialisation tournée vers l’international proposée à Caen en dernière année d’études (un modèle avant-gardiste !) ainsi que l’Institut Portuaire d’Enseignement et de Recherche du Havre (IPER). Son Directeur Général est Michel Poté, une dynastie très présente dans l’histoire de l’École !

1987

SUP EUROPE CESEC sort de terre
Proposer aux étudiants havrais de suivre une spécialisation de dernière année tournée vers l’international à Caen n’aura été qu’une première étape dans les stratégies de synergie des Chambres de Commerce de Caen et du Havre. Elles voient désormais plus loin et créent ensemble SUP EUROPE CESEC.

1988

Conférence des Grandes Ecoles, nous voilà !
1988 marque une grande victoire collective : l’ESC Normandie intègre le cercle très fermé de la Conférence des Grandes École. Une reconnaissance indispensable pour nous imposer dans un univers de plus en plus concurrentiel. Nous le savons, nos modes de fonctionnement vont profondément changer. Recrutement de professeurs permanents, développement de programmes toujours plus ambitieux, intensification de la Recherche. Nous devons être sur tous les fronts !

1990

1998

Pédagogie HEC Entrepreneurs
Souvenez-vous : dès la création de l’ESC Le Havre, je vous ai parlé des fameuses leçons de choses. Nous sommes convaincus que ces découvertes sur le terrain participent à forger l’esprit d’analyse de nos jeunes talents, à leur donner des clés de lecture pour devenir des managers opérationnels et de bons chefs d’entreprises.

2000

2004

Le Groupe ESC Normandie devient l'École de Management de Normandie
2004 marque encore un nouveau tournant dans l’histoire de notre institution : l’École de Management de Normandie naît de la fusion entre les entités du Havre et de Caen. Quelle émotion de voir plus de 20 années de collaboration entre deux villes se traduire par la création d’une seule et même École : l’aventure EM Normandie est lancée avec un temps d’avance sur la Normandie réunifiée !

2005

Le Métis Lab prend vie
C’est en 2005 que nous structurons nos différents projets de recherche autour du Métis Lab. Cette initiative entérine notre volonté de développer la recherche académique et appliquée pour garantir l’excellence de nos enseignements et apporter, aux professionnels, un regard scientifique sur les évolutions du monde de l’entreprise.

2006

Vive le Programme Grande École EM Normandie !
Après avoir réuni l’ESC Le Havre et SUP Europe C.E.S.E.C. au sein de l’École de Management de Normandie, il était évident qu’il nous fallait franchir un nouveau cap : fusionner leur programme de formation initiale respectif…. Le Programme Grande École EM Normandie voit le jour !

2007

L’EM Normandie devient une association Loi 1901
L'EM Normandie change officiellement de statut et devient une association Loi 1901, à but non lucratif, sous contrat de droit privé. Elle se dote d'une gouvernance autonome avec un conseil d'administration et un conseil d'orientation stratégique.

2010

2011

Le Programme Grande École 100% en e-learning
Une chose est sûre : l’EM Normandie a l’audace et l’innovation inscrits dans son ADN… et le don de surprendre. Elle lance, en 2011, son Programme Grande École en formation continue 100% en e-learning : une première en Europe ! Elle va même jusqu’à offrir un iPad à tous les stagiaires de sa première promotion.

2011

L’EM Normandie décroche l’accréditation EPAS

La concurrence au sein des Grandes Écoles s’accentue. Pour se démarquer, l’EM Normandie doit prouver son excellence. Partir à la conquête des accréditations internationales devient une évidence.
Première étape : EPAS. Nous le savons : programme, taux d’encadrement, activités de recherche, partenariats académiques, connexion au monde de l’entreprise, insertion professionnelle des jeunes diplômés vont être passés au crible. Les équipes s’engagent dans un travail de longue haleine pour répondre aux standards. Pendant le grand oral, elles défendent l’excellence, l’audace, l’esprit d’innovation de notre institution avec détermination. Puis le verdict des auditeurs tombe : l’EM Normandie décroche l’accréditation EPAS pour son Programme Grande École en formation initiale, pour trois ans. Nous avons gagné une partie mais, nous le savons, d’autres matchs sont à jouer…

2012

L’EM Normandie devient membre actif de l’UGEI

Une nouvelle étape est franchie en 2012 : l’EM Normandie devient membre actif de l’Union des Grandes Ecoles Indépendantes. Créée en 1993, cette association a pour ambition « d’unir les grandes écoles d'ingénieurs et de management qui se [reconnaissent] par leur volonté d'indépendance ».

2013

L’EM Normandie, parmi les institutions-tests de BSIS

En 2013, un nouvel acronyme fait son apparition dans le monde des Business Schools : BSIS, autrement dit Business School Impact System. Développé par la FNEGE (Fondation Nationale pour l’Enseignement de la Gestion des Entreprises), cet outil mesure l’impact des institutions sur leurs territoires. Nous faisons partie des premières Grandes Ecoles à y recourir. Et les conclusions sont éloquentes : l’EM Normandie est bel et bien un élément d’attractivité du territoire normand. Mieux, elle contribue à son dynamisme économique et permet de fixer les jeunes talents en région.

2013

La SmartEcole® fait son apparition

L’EM Normandie lance un nouvel ovni dans le paysage des Grandes Ecoles : La SmartEcole®. Elle affirme ainsi clairement son intention de bouleverser les modèles éducatifs traditionnels en surfant sur les nouvelles technologies et les habitudes des Digital Natives.

2013

Paris !
Si l’École incarne la Normandie réunifiée, elle reste aussi fidèle à ses racines conquérantes en s’imposant sur de nouveaux territoires. En ligne de mire : l’axe Paris-Seine-Normandie. Une évidence ! Si j’étais toujours présent, je ferais le même choix. Avancer ses pions vers la capitale est un enjeu crucial pour s’affirmer aux côtés des autres Business Schools, renforcer nos liens avec les grandes entreprises françaises et internationales et accroître notre attractivité auprès des candidats.

2014

Go pour AACSB
2014… l’année du renouvellement d’EPAS mais aussi l’année de nouveaux challenges. Depuis toujours, nous appliquons la même philosophie : voir toujours plus loin. Et cette maxime vaut bien entendu aussi pour les accréditations. Cap sur AACSB, l’une des priorités de notre plan stratégique « Valeurs et Performance » 2013-2017.

2014

Oxford !
Qui a dit que le succès appelle le succès ? Dans tous les cas, une chose est sûre : à l’EM Normandie, cette maxime se vérifie. Après Paris, c’est à Oxford que l’École s’implante. On ne parle plus de l’axe Paris-Seine-Normandie mais de l’axe Paris-Seine-Normandie-Angleterre. On voit plus loin, plus grand ! La Grande École ouverte à l’international ne deviendrait-elle pas une Grande École internationale à part entière ?

2014

Création de l’InsIDE
Vous connaissez l’œuf et la poule ? Le fameux débat où on ne se sait pas réellement qui est arrivé en premier. Si on le transposait à l’EM Normandie pour évoquer la genèse de l’entrepreneuriat au sein de l’Ecole, la chronologie serait bien moins compliquée à retracer. C’est bien simple : le goût d’entreprendre coule dans nos veines depuis toujours et, depuis toujours, nous nous employons à le transmettre à nos étudiants.

2016

Le campus de Caen s’agrandit
Le 9 rue Claude Bloch de 2016 n’est vraisemblablement plus le 9 rue Claude Bloch de 1987. Le campus est métamorphosé. Il faut dire qu’il a connu plusieurs extensions successives ; en 20 ans, il est passé de 1 800 m2 à plus de 10 000 m2. Et ce dernier agrandissement, qui allie modernité et esthétisme, constitue un élément clé de notre attractivité.

2016

L’EM Normandie obtient le label EESPIG
En 2016, l’EM Normandie fait partie des 13 nouvelles institutions à obtenir le label Etablissement d'Enseignement Supérieur Privé d'Intérêt Général (EESPIG), délivré par le ministère de l'Education nationale de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (MENESR).

Associée à son statut d’association Loi 1901 et de membre actif de l’UGEI, cette nouvelle distinction témoigne de sa volonté de contribuer de façon désintéressée à la mission de service public en matière de formation, d'innovation pédagogique, d'ouverture sociale, de développement international, de recherche ou encore d'accompagnement à l'entreprenariat. Une reconnaissance qui encourage les équipes à poursuivre, plus que jamais, dans cette voie.

2017

Dublin !
Si l’EM Normandie met tout en œuvre pour être reconnue sur le sol anglais et assurer ainsi la mobilité de ses étudiants Post Brexit sur le campus d’Oxford, elle choisit également d’ouvrir une nouvelle implantation Outre-Manche. La sagesse des années et l’esprit de conquête sans doute… C’est ainsi que le campus de Dublin voit le jour, un site de 350 m2 au sein du British Study Center.

2018

L’EM Normandie se dote de sa première Social Room
L’Hackuarium fait son apparition sur le campus du Havre de l’EM Normandie, en 2018. Première Social Room de la Business School, elle vise à accompagner sa montée en puissance sur les réseaux sociaux. 17 000 fans sur Facebook, 8 500 followers sur Twitter, 20 000 abonnés sur LinkedIn, des actions sur Snapchat, YouTube et Instagram : il faut dire que son engagement en la matière est déjà bien marqué !

2019

EQUIS, check !
Après EPAS et AACSB, quoi de plus logique que de briguer EQUIS ? Nous sommes convaincus que cette accréditation nous donnera un nouvel avantage concurrentiel de poids, en France et l’international, pour poursuivre nos (r)évolutions, au service de nos étudiants et de nos partenaires professionnels et institutionnels.

2020

2020

Un nouveau campus flambant neuf au Havre
Adieu rue de Richelieu, bonjour quai Frissard ! Déplacé à quelques centaines de mètres, le nouveau campus du Havre invite à un véritable bond dans le futur avec ses espaces d’apprentissage full numérique, son Learning Center, sa Social Room… On le décrit comme le totem de la transformation digitale de l’École.

2020

Welcome to the EM Normandie Business School
Programmes, accréditations, labels, classements, ouverture sur l’international et le monde économique, campus : nous le savons, les critères pour choisir son école de management sont nombreux et de plus en plus exigeants. Mais, en plus d’offrir des garanties essentielles à nos étudiants, nous avons également le poids du cœur : l’EM Normandie est une Grande Ecole où l’on se sent bien !

2020

L’émergence des salles Flex
Une nouvelle appellation fait son apparition dans le jargon numérique de l’EM Normandie : les Salles Flex ou Flex Rooms, à l’anglo-saxonne. La Business School les pensait depuis quelques temps déjà mais la pandémie de la Covid-19, qui touche de plein fouet le monde, accélère le mouvement. Un vrai détonateur dans le paysage de l’enseignement supérieur !

2021

Bientôt un nouveau campus parisien…

L’attractivité grandissante de l’EM Normandie rend très vite le site de la rue du Ranelagh trop étroit… et pousse l’Ecole à voir les choses en grand, en très grand… En 14 000 m2 exactement !